En route vers la slowfashion

Et si on se mettait à la slowfashion ?
Ce n’est plus un secret pour personne.
L’industrie textile est l’une des plus polluantes au monde. Entre les produits toxiques utilisés pour bleacher les jeans, les excès d’eau engendrés par la culture du coton, la pétrochimie utilisée pour le polyester… Et que dire du prix dérisoire de certains vêtements. Alors que le prix contient, le salaire de l’ouvrier qui l’a fait, le transport, l’amorti de la marque, les matières premières etc. Bref, j’adior la mode en général et les vêtements en particulier mais j’ai de moins en moins la conscience tranquille.
J’ai donc décidé de faire un peu plus attention à ce que j’achète, même si en y réfléchissant, je suis quand même moins dépensière qu’il y a quelques années.
Hormis se balader avec des œillères lorsque l’on passe devant Zara et H&M, voici quelques astuces pour adopter sereinement la slowfashion, c’est-à-dire une mode plus décroissante, plus éthique.

slowfashion vetements sur cintres

Privilégier le seconde main.
Les friperies, magasins vintages et autres sites de troc ou de vente recèlent de trésors qui attendent une nouvelle vie. Vous pouvez même échanger vos vêtements avec vos copines autour d’un bon apéro.

Recycler.
Sans être être ultra doué de ses 10 doigts, il est possible de recycler des vêtements. Avec Pinterest et les multiples sites de DIY qui pullulent sur la toile, vous n’aurez aucun mal à trouver des idées.
Transformer un pantalon en short, une robe en jupe… c’est pratique, facile et c’est le degré 1 de la créativité.

Réduire la quantité.
Une garde-robe restreinte mais avec des basiques qui s’assortissent entre eux, c’est le début du bonheur (et moins de place pour ces tas de vêtements qu’on ne met jamais). Optez pour de bons basiques, durables et indémodables.

Acheter peu mais bien.
Avez-vous réellement besoin de cet énième tee-shirt à paillettes ? La réponse est non, soyons honnête. Une fois que vous avez les bons basiques, faites-vous plaisir de temps en temps avec une pièce tendance.

Un bon vêtement de qualité coûte cher mais dure plus longtemps. C’est super rentable, rappelez-vous de mon trench Burberry qui n’a pas bougé en 10 ans et dont je vous parlai ici.

Louer.
Il y a pleins de sites où il est désormais possible de louer des vêtements pour une occasion particulière.
Les Cachotières
Le Closet

Cibler les marques éthiques.
Coton bio, matières naturelles, artisanat, salaire juste et conditions de travail honnêtes, les initiatives se multiplient et de plus en plus de marques songent à leur impact humain et environnemental !

slowfashion machine a coudre vintage
Clem Onojeghuo

Coudre.
Pour les plus motivées, réaliser ses propres vêtements reste un must. Et pour celles qui le font déjà, il va falloir acheter du coton bio 😉 !

Ces petites astuces ne sont pas si contraignantes et en plus, elles stimulent la créativité.
On va voir comment je vais tenir cette résolution !
Et vous, vous aimeriez essayer la slowfashion ?

Leave a Reply